Défis contemporains et futurs pour la diversité des expressions culturelles. Accès aux données, intelligence artificielle et perspectives internationales

25 octobre, 13h30 à 20h, Galerie Gora, 279 Sherbrooke Ouest, suite 205, Montréal, Qc.

La Coalition pour la diversité des expressions culturelles (CDEC) célèbre cette année son 20e anniversaire. Pour souligner l’occasion, nous invitons les nombreuses personnes qui ont accompagné la CDEC dans son parcours et celles qui l’ont rejointe récemment à se joindre à nous !

Au programme, une conférence au cours de laquelle nous aborderons des enjeux d’actualité pour la diversité des expressions culturelles, suivie d’une réception où des personnalités importantes dans l’évolution de la CDEC prendront tour à tour la parole pour revisiter l’histoire de la coalition.

Interprétation français/anglais disponible.

Inscription gratuite mais obligatoire.

S'inscrire

Déroulement

13h30 : Accueil et inscription

14h00 : Mot d’ouverture

Animation : Nadia Seraiocco, chargée de cours et doctorante à l’UQAM, chroniqueuse techno à Moteur de recherche, ICI Première.

14h15 : Évaluer la diversité des expressions culturelles à l’ère numérique

Des experts exploreront les indicateurs nécessaires pour la construction d’un indice de la diversité des expressions culturelles à l’ère numérique, les données existantes actuellement, et leur disponibilité ou non ainsi que le potentiel de l’utilisation des données pour favoriser la diversité des expressions culturelles.

  • Jean-Robert Bisaillon, codirecteur, LATICCE
  • Patrick Joly, directeur général, Société de gestion de la BTLF
  • Josée Plamondon, consultante, spécialiste des systèmes d'information et des bases de données

15h15 : Une éthique culturelle face au développement de l’intelligence artificielle (IA)

Des initiatives sont développées pour aborder la dimension éthique de l’IA, mais la culture n’est pas toujours abordée de front. Pourtant, l’accès aux  contenus culturels est de plus en plus médiatisé par l’IA, via les algorithmes, et l’IA est susceptible de jouer un rôle grandissant dans la création des contenus culturels. Quels principes éthiques devraient accompagner l’interaction IA-Culture? Comment l’IA peut contribuer à la diversité des expressions culturelles?

Après une présentation sur la dimension éthique de l’IA et sur la proposition développée par la CDEC pour contribuer au débat, une séance de discussion visera principalement une rétroaction sur les propositions de la CDEC.

  • Nathalie Guay, coordonnatrice générale de la CDEC

16h00 : Perspectives internationales sur la diversité des expressions culturelles en ligne

Quelles initiatives (réglementations, ententes, projets pilotes) sont déployées ou proposées pour faire face aux impacts ou saisir les opportunités découlant de la dématérialisation des contenus culturels et de leur mise en ligne sur les plateformes sur le web? Que peut-on en retenir au Canada dans le cadre de la révision des lois sur le droit d’auteur, la radiodiffusion, les télécommunications et la radiocommunication?

  • Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, professeure titulaire, Université Laval
  • Guillaume Prieur, coordonnateur de la Coalition française pour la diversité culturelle
  • Ray Argall, coordonnateur de la Coalition australienne pour la diversité culturelle
  • Mane Nett, présidente de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC) et de la Coalition chilienne pour la diversité culturelle
  • Kodjo Cyriaque Noussouglo, vice-président de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC) et président de la Coalition togolaise pour la diversité culturelle

17h00 : Réception pour célébrer les 20 ans de la CDEC

Plusieurs personnalités et acteurs importants dans l’évolution de la CDEC prendront tour à tour la parole pour souligner les 20 ans de la CDEC.

Pour toute question, veuillez nous écrire (coalition@cdc-ccd.org) ou nous appeler (514-277-2666).

 

Cet événement est rendu possible grâce à l'appui du Ministère de la Culture et des Communications du Québec et de Patrimoine Canadien.


L’exemption culturelle et la renégociation de l’ALÉNA

Dans le cadre de la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), la Coalition pour la diversité des expressions culturelles demande le maintien de la clause d’exemption culturelle globale. Jusqu’ici, le gouvernement canadien s’est engagé à la préserver. A la suite de leur entente avec le Mexique sur le commerce électronique,  les États-Unis ont demandé au Canada certaines ouvertures dont les conséquences pourraient être désastreuses. Cette note explique ce qu’est l’exemption culturelle et les raisons pour lesquelles elle doit être maintenue, notamment en ce qui concerne le commerce électronique.


Renégociation de l’ALÉNA – Maintenir l’exemption culturelle ou renoncer à notre souveraineté culturelle

Alors que le Canada s’engage dans ce qui semble être un jalon fondamental de la renégociation de l’ALÉNA, la Coalition pour la diversité des expressions culturelles tient à rappeler la nécessité de maintenir l’exemption culturelle dans cet important accord commercial.


Emboîter le pas au changement : l'avenir de la distribution de la programmation au Canada

En octobre 2017, le CRTC lançait une consultation sur les modèles de distribution et de programmation de l’avenir. En juin 2018, la CDEC organisait l’événement « Quel avenir pour la diversité des expressions culturelles en ligne? » pour permettre au public de prendre connaissance du rapport du CRTC, d’entendre les réactions de représentants du milieu culturel ayant participé aux consultations et d’échanger sur les enjeux soulevés dans le cadre de cette consultation.

Invitée par la CDEC Suzanne Lamarre avait livré son analyse du rapport. Voici sa présentation.

Lire la présentation

Suzanne Lamarre est avocate, ingénieure et conseillère stratégique en affaires réglementaires au cabinet Therrien Couture. Elle œuvre principalement en droit des télécommunications, de la radiocommunication et de la radiodiffusion, tant au niveau national qu’international. Elle agit à titre de conseillère stratégique en matière d’affaires réglementaires et gouvernementales. À cet effet, elle prépare des mémoires et fait les représentations requises devant le CRTC, le Ministère de l'innovation, des sciences et du développement économique et l'Union internationale des télécommunications.

Suzanne Lamarre pratique également en droit international public ainsi qu’en matière de responsabilité professionnelle et déontologique. Elle siège au conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis décembre 2007 et elle est membre du conseil des Gouverneurs du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec depuis 2015. Suzanne Lamarre siège également sur le conseil d’administration de Télé-Québec depuis 2017 et depuis août 2018, elle est présidente de son comité de gouvernance et d’éthique. Elle a également siégé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de 2008 à 2013.