Projet de réalisation audiovisuelle : Les clauses culturelles dans les accords de commerce

L’organisation :

Organisme sans but lucratif, la Coalition canadienne pour la diversité des expressions culturelles (CDEC) est depuis vingt ans le porte-parole de l’ensemble du milieu culturel du Canada. Sa mission essentielle est de protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles, tant sur le plan national qu’international.

La CDEC regroupe 30 organisations représentant toute la chaîne de la culture, de la création à la diffusion, dans les domaines du cinéma, de la télévision, de la musique, du livre, des nouveaux médias et des arts d’interprétation.

La CDEC intervient principalement pour que les biens et les services culturels soient exclus des négociations commerciales et pour que la diversité des expressions culturelles soit présente dans l’environnement numérique.

La CDEC veille à la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée à l’UNESCO en 2005 et agit pour lui donner pleine force d’application à l’échelle nationale.

A l’échelle internationale, la CDEC assure le secrétariat de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC) formée d’une trentaine de coalitions présentes sur les cinq continents.

Le projet :

Le projet consiste à réaliser trois entrevues filmées et une vidéo finale qui, en utilisant les meilleurs extraits des entrevues, doit permettre de sensibiliser la société civile à l’importance des clauses culturelles dans les accords de commerce, et de l’outiller dans ses représentations auprès des gouvernements engagés dans des négociations commerciales.

Format

– Trois entrevues distinctes de 15-20 minutes, chacune servant de base à une vidéo distincte

– Une vidéo principale de 5 min avec des extraits de chaque entrevue

– Sous-titrage en français pour les entrevues en anglais, en anglais pour les entrevues en français

– Conduite de l’entretien = 3 possibilités :

  • par un représentant de la CDEC, format dialogue, deux personnes filmées
  • par un représentant de la CDEC, questions coupées au montage, seule la personne interviewée est filmée
  • par le réalisateur de la vidéo, questions coupées au montage, seule la personne interviewée est filmée

Publics visés

La vidéo finale doit servir aux membres de la FICDC, aux milieux culturels et à la société civile en général, sur tous les continents et dans un nombre élargi de pays, pour sensibiliser la société à la nécessité de protéger la culture dans les accords de libre-échange. Elle doit donner aux associations et organisations culturelles des outils et des arguments pour interpeller leurs gouvernements afin qu’ils tiennent compte de l’importance de protéger la culture nationale, locale, lors de la négociation des accords de libre-échange.

Lieux des entrevues

À Montréal, et possiblement Québec et Ottawa, selon les disponibilités des intervenants.

Calendrier

– Candidature jusqu’au 15 mars

– Rencontre avec l’équipe de la CDEC

– Réalisation des trois entretiens entre le 18 et le 28 mars

– Montage du 28 mars au 15 avril

– Première version rendue le 15 avril

– Version finale le 18 avril

Rémunération

A définir avec l’équipe de la CDEC en fonction du budget alloué au projet.

La réalisation fera l’objet d’un contrat de production audiovisuelle (cession de droits d’auteur) entre le réalisateur et la CDEC.

La CDEC fera un usage non commercial des vidéos.

Diffusion

Les vidéos seront diffusées en ligne sur l’ensemble des réseaux de la CDEC et de la FICDC. Les modalités de la diffusion seront précisées dans le contrat de production.

Postuler :

Candidature jusqu’au 15 mars

Envoyer un CV et des exemples de réalisations à l’adresse suivante :

cdedianous@cdc-ccd.org