Évoluant à l’ADISQ entre 2004 et 2022, Marie-Julie Desrochers a œuvré au sein de plusieurs départements de l’association, notamment celui des affaires réglementaires, du soutien entrepreneurial, des communications institutionnelles et de la promotion collective. De 2019 à 2022, elle y a occupé le poste de directrice des affaires institutionnelles et de la recherche. À ce titre, elle était responsable des dossiers liés au financement de l’industrie de la musique, aux affaires réglementaires et aux politiques publiques, en plus de mener différents projets de recherche et de développer des projets numériques en lien avec la commercialisation et la découvrabilité des enregistrements sonores et du spectacle québécois. Elle a siégé au sein de différents comités et coalitions, notamment le Groupe de travail sur la fréquentation des arts de la scène (GTFAS) et le comité consultatif de l’Observatoire de la Culture et des Communications du Québec (OCCQ). Elle était enfin responsable d’une veille industrielle portant sur le développement de nouveaux modèles d’affaires, initiatives et tendances mondiales liés à l’univers numérique et à la musique. Elle détient une maîtrise en études littéraires, un baccalauréat en littératures de langue française et un diplôme en Art et technologie des médias.