Découvrez la programmation

Maître de cérémonie du volet protocolaire

Yves-Gérard Méhou-Loko

Secrétaire général de la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO)

Yves-Gérard Méhou-Loko est le secrétaire général de la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO), qui relève du Conseil des arts du Canada depuis 1957. La CCUNESCO fait partie des 200 commissions nationales réparties autour du monde œuvrant à l’avancement du mandat de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). À titre de secrétaire général, Yves-Gérard Méhou-Loko dirige le travail de la CCUNESCO dans le but de mobiliser, d’appuyer et d’amplifier le travail d’organismes de la société civile et de gardiennes et gardiens du savoir du Canada dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture, des communications et de l’information.

Citoyen du monde passionné par l’éducation, l’équité, la diversité et le journalisme des droits de la personne, il a vécu et travaillé sur trois continents. Il a étudié en sciences politiques à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Montréal, et a obtenu une maîtrise en administration publique à l’École nationale d’administration publique. Il a travaillé comme animateur et producteur à Radio-Canada, enquêteur principal au Commissariat aux services en français de l’Ontario, gestionnaire à l’Unité des services en français de l’Ombudsman de l’Ontario, et commissaire en équité et droits de la personne au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario.

Yves-Gérard Méhou-Loko, qui est né en France d’une ascendance béninoise, assure la vice-présidence de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada depuis juin 2021, et joue un rôle très actif dans la défense des groupes minoritaires.

Animatrice du volet conférences

Catalina Briceño

Professeure, École des médias de l’UQAM et associée, à La Société des demains

Catalina Briceño, professeure, chercheure, et gestionnaire chevronnée, s’intéresse à la transition numérique des industries culturelles et médiatiques depuis 1998. Elle possède une solide expérience comme productrice exécutive en audiovisuel et a occupé des postes de direction dans diverses organisations privées et parapubliques. 

Depuis 2010, elle se consacre à la veille stratégique et à l’analyse des transformations dans le secteur de la production pour écrans. Elle a notamment établi et dirigé le département de veille stratégique du Fonds des médias du Canada (2010-2018).  Elle est aujourd’hui professeure à l’École des médias/UQAM à Montréal, enseignant divers cours liés à l’économie, la gouvernance et la politique de la production médiatique. À partir du 1er juin 2024, elle prendra la direction départementale de l’École des médias à l’UQAM pour un mandat de 3 ans.

Catalina poursuit également sa pratique comme analyste-experte à titre associée et co-fondatrice de la Société des demains inc., une firme-conseil en prospective, où elle collabore régulièrement avec des chefs d’entreprise et des responsables de politiques publiques. Plus récemment, elle a été nommée en tant qu’experte indépendante au comité de travail réunit par l’Hon.Pascale St-Onge, ministre du Patrimoine canadien pour contribuer à la réflexion sur l’avenir du radiodiffuseur public au Canada.

Elle siège sur les conseils d’administration du Lab 22 et de MTLAB, et est co-auteure du livre « Parents dans un monde d’écrans » (Éditions de l’Homme, 2019).

Artiste invité

Steve Gagnon

Comédien, auteur et metteur en scène

Comédien, auteur et metteur en scène, Steve Gagnon est diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec.

Il s’est fait connaître par ses rôles dans les séries Ruptures, Plan B, L’échappée, Ma mère et dans la populaire quotidienne STAT en plus d’interpréter de nombreux rôles au théâtre, notamment dans Lysis mise en scène par Lorraine Pintal, Je t’écris au milieu d’un bel orage m.e.s. par Maxime Carbonneau, Un ennemi du peuple m.e.s. par Édith Patenaude , ainsi que Mody Dick m.e.s. par Dominique Champagne.

À titre d’auteur, Steve Gagnon reçoit en 2008 la bourse Première Œuvre, pour sa pièce La Montagne rouge, également finaliste pour le Prix du Gouverneur général en 2011. Se sont ensuivies les pièces Ventre et En dessous de vos corps, je trouverai ce qui est immense et qui ne s’arrête pas. En 2015 paraît l’essai Je serai un territoire fier et tu déposeras tes meubles, publié par Atelier 10. OS : La Montagne blanche, s’est mérité le prix Marcel-Dubé en plus d’être finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général en 2017. Sont ensuite parus aux Éditions l’Instant même les pièces Pour qu’il y ait un début à votre langue, Les étés souterrains, ainsi que Anna, ces trains qui foncent sur moi. Et aux Éditions La Bagnole en 2023, le livre jeunesse 22 guimauves autour du monde.

Regards passés et futurs sur la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

Sheila Copps

Ancienne ministre du Patrimoine Canadien

Canada

L’honorable Sheila Copps est une figure importante de la vie publique canadienne depuis près de 35 ans. Connue pour son tempérament combatif et sa détermination, elle est entrée en politique en 1981 en devenant la première libérale en plus de 50 ans à représenter la circonscription provinciale de Hamilton Centre. En 1984, elle a été élue députée de la circonscription de Hamilton-Est et a été réélue lors de cinq élections successives. L’hon. Copps a été la première femme à occuper le poste de vice-première ministre et a servi pendant dix ans au sein du cabinet fédéral, à la fois en tant que ministre de l’Environnement et ministre du Patrimoine canadien. Parmi ses réalisations, elle a mis en place une protection du droit d’auteur pour les artistes canadiens et a dirigé les ministres de la culture de plus de 50 pays dans le développement du tout premier Réseau international sur la diversité culturelle. 

Sheila a obtenu un baccalauréat ès arts (avec distinction) en français et en anglais de l’Université de Western Ontario à London, et a poursuivi des études supplémentaires à l’Université McMaster à Hamilton et à l’Université de Rouen en France. En 1998, elle a reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université Sainte-Anne en Nouvelle-Écosse en reconnaissance de ses efforts pour promouvoir le bilinguisme et son engagement à faire progresser la langue et la culture françaises au Canada.

Ces dernières années, Sheila travaille à la fois en français et en anglais en tant que journaliste, animatrice et commentatrice politique. Elle est l’auteure de deux livres, Nobody’s Baby et Worth Fighting For. 

Bill Skolnik

Coprésident, CDEC et Représentant, Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image

Canada

Bill Skolnik est représentant de la Guilde des compositeurs canadiens de musique à l’image et le coprésident de la CDEC depuis 2017.

Il était précédemment chef de la direction et directeur général de DGC Ontario où il dirigeait toutes les négociations collectives, les initiatives stratégiques et les services aux membres – avec l’équipe de DGC Ontario. Avant son arrivée à DGC Ontario, il était à la tête de la Fédération canadienne des musiciens, membre fondateur de la Screen Composers Guild of Canada, administrateur de la Caisse de retraite des musiciens du Canada et trésorier de l’Association des producteurs de radio du Canada. Bill Skolnik est un expert dans l’élaboration de dispositions novatrices qui touchent les musiciens, les compositeurs et les producteurs travaillant dans les industries cinématographiques et théâtrales canadiennes.

 

Louise Beaudoin

Ancienne ministre; présidente du CA du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI) depuis 2014

Québec

Louise Beaudoin, titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université Laval à Québec, a été, notamment, directrice de cabinet du ministre des affaires intergouvernementales du Québec (1976-1981), déléguée générale du Québec à Paris (1984-1985), directrice de la distribution, du marketing et des affaires internationales à Téléfilm Canada (1987-1990). Élue députée du Parti Québécois dans la circonscription de Chambly en 1994 et réélue en 1998, elle a occupée, successivement, pendant ces deux mandats (1994-2003), les fonctions de ministre déléguée aux affaires intergouvernementales canadiennes, de ministre de la Culture et des Communications, de ministre responsable de la Charte de la langue française et de ministre des Relations internationales. Elle a ensuite été membre associée au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CERIUM). 

Elle a représenté la circonscription de Rosemont à l’Assemblée nationale de 2008 à 2012. 

Elle est actuellement Présidente du Conseil d’administration du RÉMI (Regroupement des évènements majeurs internationaux). 

 

Hélène Messier

Coprésidente, CDEC et présidente-directrice générale, Association québécoise de la production médiatique (AQPM) 

Québec

Hélène Messier est avocate spécialisée en propriété intellectuelle et elle œuvre dans le secteur culturel depuis plus de trente ans. 

Depuis 2015, elle agit à titre de présidente-directrice générale de l’Association québécoise de la production médiatique après avoir été pendant plus de 17 ans à la barre de Copibec, une société de gestion collective des droits d’auteurs représentant le secteur de l’écrit et de l’image. Elle a été directrice de l’Union des écrivaines et écrivains québécois de 1988 à 1992, puis elle a travaillé six ans comme chef des droits d’auteur et directrice du développement commercial et des nouveaux médias pour la Société Radio-Canada. 

En plus de siéger au conseil d’administration de la CDEC, elle est membre des conseils d’administration du comité de représentation professionnelle de Québec Cinéma, de l’Observatoire de la Culture et des Communications et de la Société collective des droits de retransmission. 

Membre du Barreau du Québec, elle est également détentrice d’une maîtrise en administration publique. 

 

Véronique Rankin

Directrice générale, Wapikoni mobile

Québec

Véronique est la Directrice générale du Wapikoni mobile depuis octobre 2021. Avant de se joindre à l’équipe du Wapikoni, elle a participé à la création de l’organisme autochtone Puamun Meshkenu au côté du Dr Stanley Vollant et a occupé les fonctions de directrice générale de ce même organisme. Depuis le début de sa carrière, Madame Rankin a principalement œuvré au sein d’organisations autochtones et du gouvernement fédéral. 

La sécurisation culturelle et la souveraineté narrative des peuples autochtones sont au cœur de son approche en gestion des organisations. Elle siège également sur le conseil d’administration des Productions Menuentakuan, de la Société de la Place des arts et de l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (les Offices jeunesse internationaux du Québec). Madame Rankin est titulaire d’une maîtrise et d’un diplôme de 3e cycle en administration publique de l’ÉNAP.

Conférence sur l’impact de l’intelligence artificielle sur la diversité des expressions culturelles : panorama des grands défis légaux

Casey Chisick

Associé et Président, Propriété intellectuelle et du droit du Divertissement et des médias 

Canada

Casey Chisick est associé chez Cassels Brock & Blackwell LLP. Il est membre du comité exécutif du cabinet et président des groupes de pratique Propriété intellectuelle et Divertissement, médias et sports. Agréé par le Barreau de l’Ontario en tant que spécialiste de la propriété intellectuelle (droit d’auteur) et ayant travaillé comme professeur de droit, producteur de jazz, promoteur de concerts et musicien, Casey offre à ses clients une combinaison rare d’expertise reconnue en matière de droit d’auteur et d’autres questions de propriété intellectuelle et d’expérience de première main dans le domaine du divertissement. Il fournit des conseils transactionnels et des conseils en matière de contentieux à des clients issus d’un large éventail d’industries et a participé à sept appels importants en matière de droit d’auteur devant la Cour suprême du Canada. Pour son travail, Casey est reconnu comme un leader dans son domaine par des autorités telles que Best Lawyers, Lexpert, ManagingIP, Legal500 et Chambers, où les clients le décrivent comme « une étoile ».

Table ronde sur la découvrabilité des contenus culturels nationaux et locaux

Iban Garcia del Blanco

Vidéo préenregistrée

Député, Parlement européen et coordinateur S&D, Commission des affaires juridiques (Alliance of Socialist and Democrats at the European Parliament)

Espagne

Ibán García del Blanco est avocat et diplômé en gestion culturelle. Avant son élection en tant que député du Parlement européen, il était le président exécutif d’Acción Cultural Española (AC/E). 

Au Parlement européen, García del Blanco a joué un rôle déterminant dans la définition des politiques culturelles et de l’IA. Il est le coordinateur du groupe S&D de la Commission des affaires juridiques, chargé de la protection des droits de propriété intellectuelle et de l’éthique dans les nouvelles technologies. Il a été membre de l’équipe du PE chargée de négocier la loi européenne sur l’IA et a co-dirigé un rapport d’initiative sur les mondes virtuels. 

Dans la Commission de la culture et de l’éducation, il a été le rapporteur du PE pour le rapport intitulé La diversité culturelle et les conditions pour les auteurs sur le marché européen de la diffusion de musique en continu. Il est également co-président S&D du Groupe d’amitié culturelle et des créateurs au Parlement européen. 

 

Renaud Lefebvre

Directeur général, Syndicat National de l’Édition

France

Renaud Lefebvre est directeur général du SNE depuis janvier 2023. Il s’est impliqué avec constance dans les instances du SNE assurant le dialogue entre les pouvoirs publics et les opérateurs privés de l’édition depuis de nombreuses années. Il y a notamment occupé les fonctions de président du groupe droit de 2012 à 2017, avant de siéger au bureau et d’occuper la fonction de trésorier du Syndicat.

Renaud Lefebvre a effectué l’essentiel de sa carrière dans les métiers du livre et de l’édition. Diplômé de HEC, il commence son parcours dans l’équipe du Syndicat national de l’édition, avant de devenir directeur commercial des éditions Balland et EJA (Editions juridiques associées). Entré aux éditions Dalloz en 1998, il occupe successivement les fonctions de directeur des éditions universitaires, directeur éditorial, puis, à partir de 2006 de directeur général adjoint. Il accompagne les mutations du métier d’éditeur à l’ère du numérique en étant aux avants postes en tant que directeur général de la maison Dalloz en 1998 et en devient le président-directeur général de 2009 à 2012. A cette date, il prend la présidence des éditions Francis Lefebvre. Nommé en 2018 Directeur général délégué du groupe Lefebvre-Sarrut, Il mène jusqu’en 2021 la convergence des éditions EFL, Dalloz et les Editions Législatives afin de renforcer leur position de leader du groupe sur le marché français de l’édition juridique.

 

Jérôme Payette

Directeur général, Association des professionnels de l’édition musicale (APEM)

Québec

Jérôme Payette est directeur général de l’Association des professionnels de l’édition musicale (APEM) depuis 2015. En 2014, il a été envoyé par le Gouvernement du Québec à l’UNESCO (Paris) pour travailler au Secrétariat de la diversité des expressions culturelles. Précédemment, Jérôme a occupé le poste de Directeur du développement de l’Orchestre symphonique de Laval et a réalisé divers mandats de consultant dans le milieu culturel pour ArtExpert, Torrentiel et à son compte.

 

Carol Ann Pilon

Directrice générale, Alliance des producteurs francophones du Canada

Canada

Carol Ann Pilon est directrice générale de l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) depuis 2016. Elle siège au Panel de l’industrie et au Groupe de travail sur la diversité et l’inclusion de Téléfilm Canada, en plus d’être membre du Comité consultatif pour la production cinématographique et télévisuelle de l’Ontario.

Elle a occupé les postes de directrice générale de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) et du Front des réalisateurs indépendants du Canada (FRIC). Titulaire d’un baccalauréat spécialisé en Communications, média & culture de l’Université d’Ottawa, Carol Ann a aussi mené une carrière en production audiovisuelle pendant plus de 20 ans au cours de laquelle elle a scénarisé et réalisé plusieurs émissions diffusées à Radio-Canada, TFO, TV5, Canal Vie et Bravo.

 

Claire Pullen

PDG du groupe Australian Writers’ Guild & Australian Writers’ Guild

Australie

Claire est la directrice exécutive de l’Australian Writers’ Guild et la PDG de Guild’s group of companies y compris AWGACS. AWGACS est la société de perception des redevances pour les scénaristes australiens et néo-zélandais, qui distribue des millions chaque année aux écrivains. Avant de travailler à la guilde, Claire était directrice dans plusieurs grands syndicats, tant du secteur privé que public. Elle a commencé sa carrière en tant qu’organisatrice syndicale, devenant ensuite Industrial Officer et Senior Industrial Officer, assurant un traitement équitable pour les travailleurs, notamment les ambulanciers paramédicaux, les aides-enseignants, les serveuses, les conducteurs de train, les fonctionnaires et les pompiers.

Pendant ses années dans le mouvement syndical, Claire a rédigé l’importante firefighter occupational cancer list, désormais en place dans chaque état et territoire du pays, et a terminé sa maîtrise en droit du travail à Sydney University. Claire a commencé sa maîtrise en droit d’auteur, mais jusqu’à présent, il n’y a aucun signe de son achèvement.

Discussion sur l’importance d’une transparence accrue et significative des plateformes numériques autour des enjeux culturels

Pierre Trudel

Professeur au Centre de recherche en droit public (CRDP), Faculté de droit de l’Université de Montréal

Québec

Pierre Trudel est professeur titulaire au Centre de recherche en droit public (CRDP) de la Faculté de droit de l’Université de Montréal depuis 1979.  Il a été directeur de la recherche du Groupe de travail sur la politique de radiodiffusion de 1985 à 1987. Il est le co-auteur du traité de Droit de la radio et de la télévision (1991). De 2018 à 2020, il a été membre du groupe d’experts chargé de la révision des lois sur la radiodiffusion et des télécommunications. En 2022, il a co-présidé le groupe d’experts sur les contenus préjudiciables en ligne mis en place par le Gouvernement du Canada. Il est chroniqueur régulier au journal Le Devoir. Son plus récent livre Droits, libertés et risques des médias a été publié en 2022 aux Presses de l’Université Laval. Le site https://pierretrudel.openum.ca/  rend compte de ses activités.

 

Sara Bannerman

Professeure, Chaire de recherche du Canada en politique de communication et gouvernance, Département des études en communication et arts médiatiques, Université McMaster

Canada

Sara Bannerman, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politiques de communication et gouvernance, est professeure d’études en communication à McMaster University. Elle est l’auteure de Canadian Communication Policy and Law (Canadian Scholars, 2020) et co-éditrice, avec James Meese, de The Algorithmic Distribution of News: Policy Responses (Palgrave, 2022). Elle a publié deux livres sur le droit d’auteur international : International Copyright and Access to Knowledge (Cambridge University Press, 2016) et The Struggle for Canadian Copyright: Imperialism to Internationalism, 1842-1971 (UBC Press, 2013) — une histoire du droit d’auteur international au Canada. Elle a publié dans des revues telles que New Media & Society, Communication Theory, New Political Economy, le Canadian Journal of Communication, Futures et Information, Communication & Society.

Table ronde sur la promotion de la diversité linguistique des contenus culturels

Michael Running Wolf

Responsable technique, Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle

Canada

Michael Running Wolf, Lakota et Cheyenne, a grandi dans une réserve du Montana où l’eau et l’électricité étaient intermittentes. Michael est donc naturellement titulaire d’une maîtrise en informatique, a été ingénieur pour Alexa d’Amazon, a enseigné à l’université Northeastern, a fait un doctorat à l’université McGill et a été responsable technique chez Mila. Michael étudie la récupération des langues indigènes à l’aide de l’IA et a reçu une bourse Solve du MIT, une bourse Alfred P. Sloan et le prix Patrick J. McGovern AI for Humanity pour son travail.

 

David Adelani

Chargé de recherche senior, University College London

Nigéria

Dr. David Ifeoluwa Adelani est un chargé de recherche senior au centre de recherche DeepMind à l’University College London, un futur professeur adjoint à l’École d’informatique de McGill au Canada, un membre académique central de Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle, et un titulaire de la Chaire en IA Canada-CIFAR. Dr. Adelani est également activement impliqué dans Masakhane, une organisation communautaire dédiée à faire avancer la recherche en traitement automatique du langage naturel (TALN) dans les langues africaines.

Il a obtenu son doctorat au département de science et technologie du langage à Saarland University. La recherche du Dr. Adelani se concentre principalement sur le TALN pour les langues sous-ressourcées, en particulier celles de l’Afrique. Ses intérêts s’étendent à l’apprentissage de représentations multilingues, à la traduction automatique et au traitement de la parole.

Peter Kurzwelly

Chef des opérations, AI Sweden

Suède

Peter Kurzwelly est le Chef des opérations pour AI Sweden au Canada.

AI Sweden est le centre national de l’IA appliquée et réunit plus de 100 partenaires issus des secteurs public et privé ainsi que du milieu universitaire. Peter fait partie de l’équipe fondatrice depuis que le gouvernement a lancé l’initiative en 2018.

Peter travaille depuis plus de 15 ans dans le domaine de l’innovation et des technologies numériques, occupant plusieurs postes en tant que fondateur de startups, développeur commercial, stratège et conseiller/consultant. Dans son rôle actuel, il aide les organisations à créer de la valeur avec les outils IA et sert de pont entre l’écosystème de l’IA canadien et suédois. Il met en valeur la recherche en IA de premier plan mondial au Canada auprès des secteurs public et privé suédois.

Entretien sur la diversité des contenus francophones à l’heure du numérique

Marie-Philippe Bouchard

Présidente directrice générale, TV5 Québec Canada

Québec / Canada

Marie-Philippe Bouchard occupe les fonctions de présidente-directrice générale de TV5 Québec Canada depuis le 8 février 2016. Elle est responsable de tous les aspects de la gestion des chaînes TV5 et Unis TV, ainsi que de la filiale Épilogue Services Techniques Inc. Depuis septembre 2019 elle occupe également les fonctions de présidente-directrice générale de TV5 Numérique. Elle est présidente du Conseil de direction du Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal (CRDP), administratrice du conseil d’administration de la Société de développement commercial du Vieux Montréal (SDC), membre du conseil d’administration du Festival international de Lanaudière, membre de l’Assemblée des dirigeants et vice-présidente des Médias Francophones Publics (MFP) et présidente du comité consultatif de philanthropie de la Faculté de droit de l’Université de Montréal. De 1987 à 2016, elle a occupé différents postes de gestion et de haute direction à Radio-Canada aux services juridiques, en planification stratégique et affaires réglementaires, à l’information, aux services numériques et en musique. Membre du Barreau du Québec depuis 1985, elle détient une Maîtrise en droit public de l’Université de Montréal et un Certificat en éthique et conformité de l’École des dirigeants HEC Montréal.