Le rapport de février met d’abord en lumière les accords économiques numériques promus par Singapour, ainsi que les perspectives d’élargissement du Partenariat trans-pacifique (PTP). Ensuite, il se penche sur plusieurs initiatives prises par des autorités publiques afin d’imposer de nouvelles réglementations destinées aux plateformes en ligne. L’accent sera mis sur l’Afrique du Sud, le Kenya, l’Indonésie, l’Australie, la Corée du Sud, la France et l’Union européenne (UE).

LIRE LE RAPPORT

    De la régulation des plateformes en ligne aux accords économiques numériques : un état des lieux

    Veille internationale
    CEIM, GRIC
    11 février 2021
    Accords de commerce, réglementation des plateformes